Horaires

Lamballe :

Mardi

14h-18h

Mercredi 14h-18h
Jeudi 10h-13h
Vendredi  14h-19h

Meslin :

Mercredi  9h30-12h/
14h-18h30 
Samedi  10h-12h30/
14h-16h30 

Coordonnées

14 rue Père Ange Le Proust
22400 LAMBALLE
site de Lamballe 02 96 50 13 68
site de Meslin 02 96 30 30 57
bibliotheque@mairie-lamballe.fr

Coups de cœur adulte

 

La scierie, Anonyme - Héros-Limite, 2013

L'auteur de ce texte, rédigé dans les années 1950, désirait garder l'anonymat et ne souhaitait pas se voir éditer. P. Gripari, défendit le manuscrit et le fit paraître. Le narrateur, qui cherche du travail avant d'effectuer son service militaire, est embauché dans une scierie. Il raconte les cadences de production intensives, les coups bas et les petites haines entre employés.

 

L'avis du bibliothécaire : La maison d'édition Héros-limite a eu la très bonne idée de rééditer ce livre en 2013. (Paru pour la 1ère fois en 1975). L'histoire d'un homme de 20 ans, d'origine bourgeoise, qui travaille dans une scierie pendant deux ans ; les deux années les plus éprouvantes de sa vie. 

Pourquoi lire ce lire ? D'abord parce qu'il s'agit d'un véritable ovni littéraire ; ensuite parce que, comme le dit l'auteur dès le début, il a des choses à dire. Un véritable tour de force. 

 

Dans la Forêt, Jean Hegland - Gallmeister

Rien n'est plus comme avant : le monde tel qu'on le connaît semble avoir vacillé, plus d'électricité ni d'essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s'effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d'inépuisables richesses.

L'avis du bibliothécaire : Nell et Eva, deux sœurs vivent au cœur de la forêt dans la maison familiale quand la civilisation s’effondre, elles vont devoir apprendre à vivre autrement. L'écriture entraînante porte ce roman sur l'apprentissage du courage et de la résilience et donne une vraie énergie à ce récit. 

 

Butcher's crossing, John Edward Williams -  Piranha, 2016

Années 1870, ouest américain. Le jeune Wil quitte le confort d'Harvard pour tenter la grande aventure dans l'Ouest sauvage. Il se laisse persuader de participer à une expédition exceptionnelle : trouver un des derniers troupeaux de bisons. Un lent voyage, semé d’embûches, éprouvant et périlleux, commence.

 

L'avis du bibliothécaire : Impossible de résister à ce western de  John Williams. Ce roman ne réserve pas un sort des plus agréables aux bisons. Il s’agit ici sans doute de l’une de ces dernières chasses où quelques hommes blancs tuent à eux seuls plusieurs milliers de tête. Mais ce western va beaucoup plus loin. Un récit tout en retenu et en sobriété qui vous frappe tel un coup de poing.

 

 Le bureau des jardins et des étang, didier Decoin - Stock, 2017

Shimae, Japon, aux alentours de l'an 1000. Katsuro est un pêcheur virtuose, capable d'attraper les plus belles carpes pour les vendre sur les marchés de la ville d'Heian-kyo. A sa mort, la tâche revient à sa veuve, la ravissante et délicate Miyuki. Elle doit affronter les risques du voyage, les pièges de la grande ville, la magie et la sorcellerie et les malintentionnés en tout genre.

 

L'avis du bibliothécaire : An 1000, Japon, Miyuki doit achever le travail de son mari décédé ; un voyage dans le temps, dans les traditions au fil d' une écriture vive et sensuelle !

 

Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson - Gallimard, 2016
En 2014, Sylvain Tesson tombe d'un toit, se brise côtes, vertèbres et crâne. Le globe trotteur est face à lui-même et se promet que s'il s'en remet, il traversera la France à pieds. Ce récit est donc sa route par les petits chemins que plus personne n'emprunte, vers ces vastes territoires non connectés, qui ont miraculeusement échappé aux assauts de l'urbanisme et de la technologie, mais qui apparaissent sous sa plume habités par une vie ardente, turbulente et fascinante.

L'avis du bibliothécaire : Un grand voyageur se retrouve à traverser la France : une réflexion personnelle mélant la géographie, la nature et l'histoire tout en cheminant dans les zones hyper-rurales .

 

 Ce qui reste de nos vies, Zeruya Shalev - Gallimard, 2014 (Prix fémina étranger)

Hemda Horowitch, alitée à l'hôpital de Jérusalem, est au seuil de la mort. Elle vit dans le passé et ressasse des souvenirs douloureux, notamment la difficulté d'aimer équitablement ses enfants, Avner et Dina. Le fils, adoré par sa mère, rencontre une femme à l'hôpital avec laquelle il entame une relation particulière.



L'avis du bibliothécaire
: une approche intime de l'histoire d'Israël au contact de personnages au tournant de leurs vies
.

 

Une jeunesse perdue, Jean-Marie Rouart - Gallimard, 2017

Ancien séducteur sur le déclin et spécialiste en art, le narrateur voit sa vie lui échapper. Tout l'ennuie, à commencer par son mariage avec Jeanne, une sous-préfète très conventionnelle. Sa rencontre avec la jeune Véronica Orlov lui redonne goût à la vie et l'envie de plaire. Mais sa femme découvre sa liaison et demande le divorce. Quant à Véronica, elle n'en veut qu'à son argent.

L'avis du bibliothécaire : 
Le narrateur dirige une revue d'art parisienne renommée. Féru de peinture il navigue à son aise dans le Paris Rive gauche dont il fréquente assidûment les meilleures tables. A un âge où lui semble s'annoncer le crépuscule de son pouvoir de séduction, il rencontre une femme fatale fracassante qui va... le fracasser fatalement. La thématique semble un rien éculée, c'est vrai, mais la plume académique et magistrale de Jean-Marie Rouart vous entraîne et vous ravit. Un livre qui se lit d'un seul souffle.

La pièce, Jonas Karlsson - Actes sud, 2016

La première neige est tombée sur Stockholm et Björn vient d'être muté à l'Administration. Mégalomane sur les bords, Björn a une opinion démesurée de son rôle. Arrogant et psychorigide, il est loin de faire l'unanimité parmi ses collègues. Mais Björn n'est pas là pour fraterniser ou bavarder inutilement, il est là pour travailler et montrer le bon exemple à ceux qui n'ont peut-être pas, comme lui, la bureaucratie dans le sang. Un jour, il découvre une porte entre l'ascenseur et les toilettes.


L'avis du bibliothécaire : Un roman plein de fantaisie, mais qui bascule dans un univers grinçant, voire inquiétant. Il dépeint une société où le conformisme ne laisse aucune place à la différence. 

 

 

 

Loupe

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés par catégorie